Pologne : du nouveau sur le crash de Smolensk ?

« Les détails de l'accident de l’avion présidentiel seront révélés prochainement », a affirmé Antoni Macierewicz, le ministre de la Défense polonais à l’agence de presse PAP, dimanche 12 mars.
En Pologne, c’est l'affaire qui empoisonne la vie politique et qui divise la société depuis sept ans maintenant. Le parti conservateur PiS (Droit et Justice) refuse la conclusion de la commission d’enquête polonaise sur l'accident. Il accuse la Russie d’avoir un degré d’implication plus important que celui mentionné dans le rapport final. L’accident avait coûté la vie au président polonais Lech Kaczyński ainsi qu’à 95 autres figures politiques et militaires, le 10 avril 2010 à Smolensk dans l’Ouest de la Russie.

(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});

Au début du mois de mars, le service polonais de contre-espionnage militaire (SKW) a informé les procureurs de soupçons sur une potentielle négligence volontaire lors de la révision de l’avion, rapporte le quotidien Gazeta Polska Codziennie. Après avoir affirmé que l’implication russe dans cette catastrophe était plus qu’une simple hypothèse, refusant toutefois de . . .

Yohan Poncet