« Optimiste » et « tournée vers l’avenir » la jeunesse hongroise ?

En Hongrie, une récente étude de l'institut Új Nemzedék dresse le portrait d'une jeunesse qui, selon les mots de Zoltán Balog, le ministre des Ressources humaines, "va de l'avant", est "optimiste" et "tournée vers l'avenir". Pourtant, dans le texte, les résultats contrastent quelque peu avec le satisfecit gouvernemental.
Les jeunes de moins de 30 ans n'auraient plus peur de ne pas trouver de travail et aspirent majoritairement à fonder une famille. C'est tout ce que Zoltán Balog, ministre des ressources humaines et Katalin Novák, secrétaire d'État à la jeunesse, ont retenu du rapport présenté lundi soir à l'Académie hongroise des sciences par l'institut Új Nemzedék (en hongrois). Si la peur du chômage est passée en huit ans de la deuxième à la huitième place des éléments d'inquiétude pour l'avenir, c'est bien la peur de la paupérisation qui truste désormais le haut du podium.

(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});

Côté démographie, le désir de fonder une famille et . . .

Ludovic Lepeltier-Kutasi