Le Népszabadság hébergé dans le journal…des sans-abri de Budapest !

Le journal Fedél Nélkül rend un hommage chaleureux ce jeudi à son confrère disparu.

nepszabadsag-fedel-nelkul

La situation est tristement ironique. Les journalistes du quotidien de centre-gauche mis au chômage technique par leur direction ont trouvé un hébergement provisoire…dans les colonnes de Fedél Nélkül, le journal vendu par les sans-abri dans les rues de la capitale hongroise.

Un cahier supplément d’une douzaine de pages a été incrusté dans le journal habituel, comportant les contributions de journalistes extérieurs (les journalistes du Népszabadság n’ont pas eu le droit d’y signer d’articles pour des raisons contractuelles), d’écrivains et d’artistes. Douze mille exemplaires ont été mis en vente, un tirage exceptionnel. Et tous les bénéfices seront reversés à des associations d’aide aux sans-abri.

Le dernier exemplaire du journal date du vendredi 7 octobre. La situation est toujours bloquée entre la direction du groupe propriétaire Mediaworks et les salariés du journal. Ceux-ci demeurent convaincus que le journal a été mis à mort par le gouvernement hongrois et que les treize journaux régionaux édités par le groupe seront revendus à une personne liée au Fidesz.

Hongrie : des journalistes dénoncent un «putsch» à Népszabadság