Tibor Navracsics tâcle le Fidesz sur l’Europe

Le commissaire européen Tibor Navracsics, ancien bras droit de Viktor Orbán, a violemment critiqué la rhétorique eurosceptique de son parti, le Fidesz, au cours d'une interview parue cette semaine dans Heti válasz. Face à ses détracteurs l'accusant de s'être laissé «infecter» l'esprit par l'air de Bruxelles, l'ancien ministre de la justice a préféré rappeler l'engagement historique de la droite hongroise en faveur de la construction européenne. Selon le responsable politique, ce sont les dirigeants du parti conservateur qui ont changé, pas lui.
Tibor Navracsics ne doit plus susciter les mêmes inquiétudes qu'au moment de sa nomination comme commissaire européen il y a deux ans. De nombreux médias s'étaient alors émus de la présence de ce proche de Viktor Orbán au sein de l'équipe de Jean-Claude Juncker, surtout avec un portefeuille aussi symbolique que l'éducation et la culture. Il faut croire que de l'eau a coulé sous les ponts si l'on s'en tient à la sortie récente de l'ancien ministre hongrois de la justice contre son parti, le Fidesz. Interrog . . .