Les élites françaises viennent faire un tour « à l’Est »

Demain et mercredi cinquante futures élites françaises inscrites dans des grandes écoles de l’hexagone arrivent à Budapest dans un cortège de 2CV (voir photo), pour aller « à la rencontre de l’Europe ». Deux jours peuvent paraître assez courts pour qu’ils se fassent une idée de la Hongrie, aussi grosses soient leurs têtes bien pleines…

Budapest ne sera cependant qu’une étape pour ces étudiants français, désireux d’allier leurs vacances en Europe « de l’Est » avec un projet rassembleur. Partis de Paris, ils sont déja passés par Prague, et passeront par Bucarest, Istanbul, Sofia, Belgrade, Dubrovnik, Trieste et Milan, pour enfin rentrer à Paris.

Aux pays des Trabant, des Dacia, des Yugo et des Zastava, entre autres, il n’est pas sûr que l’âge trentenaire de leurs 2CV bien françaises émeuve les spectateurs qui assisteront au passage de leur cortège. En effet, mis à part l’allure un peu « baba cool » qu’ils auront bien voulu se donner dans ce périple de 6700 kms, les rencontres qu’ils feront lors de leurs escales dans les capitales « de l’Est » ne seront certainement pas au plus près du peuple qu’ils prétendent vouloir connaître. Pas de quoi modifier leurs habitudes prises dans les couloirs de Sciences Po Paris, d’HEC, de l’ESSEC, de l’ENSAM ou encore de l’école des Mines…