Les débuts timides de la reconstruction à Devecser

Mi-février, la construction d’un nouveau quartier a commencé à Devecser. La petite ville de l’Ouest de la Hongrie avait été recouverte par la coulée de boue rouge toxique provenant de l’usine Magyar Aluminium (MAL) à Ajka en octobre dernier. 95 habitations devraient être construites, alors que 262 maisons avaient été détruites à cause de la catastrophe industrielle.

Devecser, le 12 àctobre 2010 (hulala)

source : hirado.hu

Articles liés :

Selon Greenpeace, MAL continue de polluer

Boue rouge : les travaux de nettoyage suivent leur cours

Sous la boue rouge… la corruption?

Boue toxique : Bruxelles critique mais ne poursuivra pas la Hongrie

Catastrophe d’Ajka : L’état d’urgence prolongé de trois mois

Les victimes de la boue rouge obtiennent des promesses

Les victimes de la catastrophe industrielle se mobilisent

Boue toxique : l’autre vérité

MAL : le directeur commercial allemand fait ses valises

Inondations toxiques : photoreportage à Devecser

Pollution : la chasse aux coupables est ouverte

A Kolontar, le cauchemar continue

Une seconde vague de boue est « probable »

Le Danube touché…de manière encore limitée

Le Danube menacé par la «marée rouge»

Le plus grand accident industriel de l’histoire hongroise