Le Jobbik lance une campagne axée sur le social

 

vona_de_loin

Gábor Vona, le président du parti d’extrême-droite Jobbik, a officiellement ouvert, samedi à Miskolc, la campagne électorale de son parti. Au-delà des promesses de campagne, c’est une réforme structurelle profonde que souhaite mettre en œuvre, à terme, le leader de la droite au sein de son parti.

C’est sur les thématiques habituelles de l’ordre, du pouvoir d’achat et de la responsabilité politique que Gábor Vona a lancé, samedi 15 février, la campagne nationale du Jobbik. Le dirigeant a souligné que les jeunes, les enfants, les femmes et les personnes âgées seraient particulièrement au centre de la politique de son parti. La porte-parole du Jobbik a également précisé que si le parti obtenait le pouvoir, il mettrait en place des mesures telles que la TVA à 5% sur les produits de base pour les enfants ou des allègements fiscaux pour les familles de plus de deux enfants. Le parti prévoit également de lancer « une vague de protestation » en faveur de ceux qui possèdent des emprunts en devises et pour lesquels le gouvernement actuel « n’a rien fait ».

Les respectables et… les autres

Gábor Vona a nié vouloir discriminer les Roms et expliqué que le Jobbik catégorise la société en deux : les personnes « convenables » et celles qui ne le sont pas et que le parti n’a pas vocation à prendre en compte. Il a considéré que les Roms sont plus largement représentés dans ce 2e groupe. Le parti n’envisage aucune alliance partisane en vue des élections, et ceux qui souhaitent voir des changements en Hongrie doivent voter pour le Jobbik, a précisé Gábor Vona.

Une réorganisation sur le modèle du Fidesz

Constatant qu’une grande partie des candidats des petites villes sont des politiciens “amateurs”, et dans le but de professionnaliser et rationaliser l’organisation du parti, une réforme profonde de la structure du Jobbik devrait être mise en œuvre peu après les élections. Le nouveau modèle devrait s’inspirer de l’organisation actuelle du Fidesz qui comprend 5 dirigeants régionaux qui relaient la politique et coordonnent les relations entre le président national et les élus.