La nouvelle « ère » de Viktor Orbán : un choc pour les réfugiés

A partir de mardi prochain, les autorités hongroises auront une tout autre approche du problème des réfugiés. Ceux qui rentreront de manière illégale sur le territoire seront arrêtés, emprisonnés et expulsés. Ceux qui auront fait fait une demande d’asile en bonne et due forme ne pourront pas non plus entrer sur le sol hongrois et seront aussi expulsés en Serbie . . .