Jobbik se pose en challenger du Fidesz pour les élections 2018

Le parti d’extrême-droite se pose en  principal challenger de la coalition Fidesz-KDNP et entame une «consultation nationale» en vue des élections législatives du printemps 2018, a annoncé son président Gábor Vona lors d’une conférence de presse vendredi à Gyöngyös.

Le Jobbik se définit comme la principale force d’opposition au gouvernement de Viktor Orbán et a l’intention d’occuper les terrains délaissés par le Fidesz trop absorbé par sa campagne anti-migrants. Le parti qui espère être le réceptacle de l’électorat déçu par le Fidesz dans les mois à venir a définit trois axes majeurs : santé, éducation et corruption.

Le Jobbik enverra des questionnaires aux ménages hongrois dans les jours à venir concernant ces trois thèmes sur lesquels le Fidesz est le plus critiqué, que ce soit par son opposition à gauche et à droite.

Selon des analystes, le concept de «nouvelle unité» martelé par le Premier ministre Viktor Orbán depuis le référendum du 2 octobre cacherait sa volonté de phagocyter l’électorat du Jobbik.

Sources : alfahír / jobbik.hu