Jane Birkin vient chanter Gainsbourg à Budapest!

Article publié originalement le 2 décembre 2011

Le public budapestois aura la chance de pouvoir assister à un concert de Jane Birkin le 22 janvier sur le bateau A38. La célèbre chanteuse et actrice anglaise ravira nos oreilles avec des classiques du grand Serge Gainsbourg lors de cette étape de la tournée « Serge Gainsbourg et Jane via Japan ».

Le lecteur se demandera sans doute ce que Gainsbourg avait à voir avec le Japon… en fait, pas grand-chose, si ce n’est une popularité qui ne faiblit pas et qui a même donné lieu à un album de reprises en japonais (Gainsbourg made in Japan).

Mais Jane Birkin, fortement ébranlée par la tragédie qui a touché le pays du Soleil Levant en mars 2011 a décidé d’organiser un concert pour venir en aide au Japon. Elle va donc interpréter les plus grands classiques du chanteur retravaillés à la sauce nippone !

Ce concert est une occasion rêvée pour les amateurs du Grand Serge et également pour ceux qui auraient envie de se surprendre avec quelque chose d’orignal. Pour joindre l’utile à l’agréable il faut souligner que les fonds collectés par ce concert seront redistribués à Médecins du Monde.

Et pour encore mieux apprécier le concert, il sera possible de se remplir le ventre lors d’un repas français organisé avant, car comme le dit un proverbe japonais : « La beauté du Fuji est sans beauté pour l’homme affamé ».

http://youtu.be/ge5M_oHiIFE

Musiciens :
Nobuyuki Nakajima – direction, piano
Hiroshi Murayama – piano
Hoshiko Yamane – violon
Rina Odera – violon
Ichiro Onoe – percussions
Takuma Sakamoto – instruments à vent

Petite bio de « Gainsbarre » :

Fils d’immigrés juifs russes, Gainsbourg est né à Paris en 1928. Il tente tout d’abord de percer comme peintre et il vit de petits boulots mais abandonne pour devenir crooner dans un casino à l’âge de 30 ans. Il est repéré et sort en 1958 sont premier album. Sa carrière décolle vraiment lorsqu’il commence à écrire des textes pour Françoise Hardy et surtout France Galle.

En ’67 il rencontre Brigitte Bardot avec qui il a une courte aventure puis une année plus tard Jane Birkin avec qui il vivra une grande passion et avec qui il se mariera en 1969. C’est dans les années 70′ que Serge atteint son sommet mais malheureusement sa santé se dégrade et en 1973 il est victime d’une crise cardiaque dont il se remet. En 1976 il réalise sont premier film : Je t’aime moi non plus. Il en réalisera 3 autres.

Au début des années 80′ il boit de plus en plus et Jane finit par le quitter. Il provoque de plus en plus de scandales. Gainsbourg, qui avait déclaré : « Je bois et je fume. L’alcool conserve les fruits… la fumée la viande. » décède finalement en 1991 à l’âge de 62 ans d’une crise cardiaque après une vie remplis de succès, d’alcool, de tabac et de jolies femmes…

Infos utiles :

  • Le 22 janvier à l’A38
  • Prix : avec réservation 6.500 ft/ sur place 7.000 ft/ avec repas (seulement sur réservation jusqu’au 20 janvier) 12.500 ft.
  • Site internet de l’A38

Vincent Baumgartner

Étudiant

Collaborateur occasionnel de Hulala. Étudie à l'Institut de hautes études internationales et du développement (Genève)