Incitation à la haine : décision incompréhensible de la police

Faute de preuves, la police de Veszprém à mis un terme à son investigation concernant une manifestation de milices d'extrême-droite dans un quartier à population Rom de la ville de Devecser au mois d'août 2012. Un an plus tard, elle vient de conclure que leurs actions n'ont pas constitué une incitation à la haine raciale . . .

Abonnez-vous à Hulala

1€ le premier mois
puis à partir de 
2€50/mois
sans engagement de durée