La Hongrie veut que la Serbie entre dans l’UE au plus vite

Rencontre très cordiale mercredi à Budapest entre diplomates Hongrois et Serbes. La diplomatie hongroise a une nouvelle fois plaidé pour une accession rapide de la Serbie, son voisin du sud, à l’Union européenne.

serbie-hongrie
Photo: Márton Kovács / Ministry of Foreign Affairs and Trade.

A l’issue d’une rencontre mercredi à Budapest avec la ministre serbe en charge de l’intégration européenne, Jadranka Joksimović, le ministre hongrois des Affaires étrangères, Péter Szijjártó, a réclamé que les institutions de l’Union européenne complètent les négociations d’adhésion de la Serbie à l’horizon 2020 au plus tard.

M. Szijjártó a ajouté que toute tentative par les institutions européennes ou des États membres de ralentir le processus d’intégration de la Serbie est « inacceptable », estimant que la Serbie a rempli toutes les conditions pour l’ouverture de ces négociations.

La Hongrie fait tous les efforts pour soutenir les négociations d’adhésion de la Serbie car la stabilité de l’Europe du Sud-Est est une question de sécurité et dans l’intérêt économique de la Hongrie, a-t-il affirmé.

Le ministre s’est aussi félicité du traitement réservé par Belgrade à la minorité hongroise qui vit dans le nord de la Voïvodine (environ 250 000 personnes). Selon sa formule : le bassin des Carpates serait un meilleur endroit si tous les voisins de la Hongrie faisaient autant que la Serbie pour leur minorité hongroise.

En retour, Jadranka Joksimović a déclaré que la Hongrie est l’un des amis les plus sincères de la Serbie et appuie fermement l’accession à l’Union européenne de son pays. La Serbie poursuivra son approche humanitaire face à la crise des migrants, a-t-elle confirmé. Mais elle s’est refusée à critiquer la Hongrie qui vient pourtant d’annoncer la construction d’une seconde barrière et fait de la Serbie un cul-de-sac pour plusieurs milliers de migrants bloqués sur son territoire.

Sources : kormany.hu, agence serbe Tanjug.