Hongrie : des journalistes dénoncent un «putsch» à Népszabadság

Depuis samedi matin, la parution du titre et le site internet du principal journal de gauche en Hongrie sont suspendus, les journalistes n'ont plus accès à leurs bureaux ni à leur messagerie électronique . . .

Abonnez-vous à Hulala

1€ le premier mois
puis à partir de 
2€50/mois
sans engagement de durée