Le réveil de l’extrême-droite

C’est LE phénomène marquant des années deux mille en Hongrie. Un parti d’extrême-droite est monté en flèche en ravivant d’anciennes blessures historiques et en captant la frustration de la Hongrie qui patauge dans un marasme économique et idéologique. Hulala était là pour observer son ascension jusqu’au parlement en  2010, et ses « milices » défilant dans le centre de Budapest et dans les campagnes.