Des hackers roumains s’en prennent au Magyar Hirlap

Les relations diplomatiques hungaro-roumaines se sont améliorées ces dernières années et sont même globalement meilleures qu’elles n’ont jamais été auparavant. Mais les bisbilles entre les deux pays ne se sont pas arrêtées pour autant.

Dimanche, les « e-lecteurs » du journal hongrois conservateur Magyar Hirlap ont du s’étouffer en découvrant une image de la Roumanie aux couleurs nationales (bleu, jaune et rouge) en lieu et place de la version électronique de leur quotidien. Le site internet est resté inaccessible pendant plusieurs heures, a rapporté Index.hu, relayé par Hungary around the clock (HATC). L’action serait l’œuvre d’un groupe de pirates nationalistes revendiquant le nom de « Romanian National Security ». Le même jour sur Echo TV, le député Fidesz Máté Kovács a pris la chose très au sérieux, estimant que le contenu véhiculé « menace la sécurité nationale ».

Source : Index.hu

Peu de temps auparavant, une vidéo postée sur Youtube avait crée l’un de ces petits et réguliers scandales hungaro-roumains. On y voyait le fondateur de la «Székely Gárda“ Csibi Barna pendre une effigie de Avram Iancu, héros roumain pour son rôle dans la révolution de 1848, durant laquelle il s’est opposé aux révolutionnaires hongrois de Transylvanie.

A l’issue de la fête nationale hongroise le 15 mars dernier, l’ambassadeur de Hongrie en Roumanie Oszkar Füzes s’est fait convoquer par les autorités roumaines en raison de propos prétendument irrédentistes tenu par Viktor Orban au cours de la cérémonie. Une incompréhension de plus entre les deux voisins.