Dernière séance du cinéma plein air de l’IFB

Cet été, du 14 juin au 26 juillet, l’Institut Français de Budapest (IFB) organisait la 3e édition de son festival « Tant qu’il y aura des hommes », avec des séances de cinéma en plein air à Holdudvar, sur l’île Marguerite.

par Mikaël Juchniewski

Si l’évènement avait été annulé en 2010, Coupe du Monde de Football oblige, il a obtenu cette année des résultats largement positifs, selon les dires de Rosemonde Roussey, chargée de mission audiovisuel à l’IFB.

Le choix de diffuser des comédies légères et sous-titrées en anglais a en effet permis d’attirer un public jeune, avec souvent beaucoup plus de Hongrois que de Français. Les estimations pour les projections des 5 et 12 juillet derniers annoncent des chiffres assez bons ; entre 150 et 200 spectateurs s’étaient alors rassemblés pour l’évènement.

La cerise sur la gâteau : Edouard Baer et Vincent Lacoste, de passage en Hongrie pour le tournage du nouvel opus d’Astérix, ont même accepté de venir pour la diffusion du film Les Beaux Gosses de Riad Sattouf.

Malheureusement, si la semaine dernière, la pluie était au rendez-vous, l’aménagement d’une salle couverte pour l’occasion ainsi qu’une dégustation de vin avant Je crois que je l’aime de Pierre Jolivet ont assuré pour le public le partage d’un moment agréable et convivial. La dernière séance est prévue ce soir à 21h15, avec le film d’Emmanuel Mouret Changement d’adresse.

Pas encore de commentaire

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publié.

Vous devez utiliser ces codes et attributs HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>