“Ceux qui marchent debout” à Gödör Klub

Dans le cadre de la fête de la francophonie qui se déroule depuis le 5 mars et jusqu’au 27 dans les principales villes de Hongrie, le groupe de ska-funk-raggae français “Ceux qui marchent debout” pose ses amplis au centre culturel Gödör Klub à Budapest mardi soir. CQMD, pour les connaisseurs, n’est vraiment pas un groupe comme les autres. Ils jouent une musique funky à base d’instruments de la Nouvelle-Orléans des années 1920 : un trombone, un sousaphone, une trompette, un banjo, une caisse claire et une grosse caisse. C’est notamment à ce groupe que l’on doit le grand retour des fanfares françaises. D’ailleurs, la très fameuse « Fanfare en Pétard » et « les Touffes Krétiennes » sont les héritiers directs de CQMD. Pour les fans nombreux en Hongrie de ces deux groupes, qu’ils ont déjà eu l’occasion de voir à Budapest et en province, cette soirée au Gödör sonnera donc un peu comme un retour aux origines. C’est le groupe hongrois « Malacka és a tahó » qui aura la lourde tâche d’ouvrir la soirée, avec son  « Pork’N’Roll » bien à lui. Une fois n’est pas coutume, c’est Fenetour, le meilleur ambassadeur de la musique francophone en Hongrie, qui assure la programmation.

Plus d’infos :

Gödör Klub

Fenetour

Articles liés :

Mars, mois de la francophonie en Hongrie !

Joke, un peu « private »

Les Hurlements D’Léo à Gödör Klub

Corentin Léotard

Journaliste

Rédacteur en chef de Hulala

Pas encore de commentaire

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publié.

Vous devez utiliser ces codes et attributs HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>