Après Népszabadság, le journal Népszava en danger

Après des mois de tractations, TGD Intermedia SA a cédé les droits d'édition du journal de gauche Népszava à un autre groupe suisse, Marquard Media. Le premier avait la réputation d'être proche des socialistes, le second est quant à lui connu pour publier en Hongrie des magazines tels que Joy, Playboy ou encore Eva magazin