Andrzej Wajda en huit films

S’il paraît impossible de résumer la longue et riche carrière du réalisateur polonais en une poignée de films, ces quelques extraits ou bande-annonces (en VOST), qui ont marqué le cinéma au cours des dernières décennies, permettent de se souvenir (ou de découvrir) l’oeuvre de celui que ses compatriotes appelaient respectueusement "Maître".
Kanał (Ils aimaient la vie), 1957
C’est le deuxième film du jeune Andrzej Wajda, récemment sorti de l’école de cinéma de Łódź. Il raconte l’envie de vivre et la peur de mourir d’un groupe de soldats qui, encerclés par les Allemands lors de l’insurrection de Varsovie en 1944, fuient par les égouts pour rejoindre le centre-ville.

https://www.youtube.com/watch?v=Za7r82hRXRA

Popiół i diament (Cendres et diamant), 1958
«Andrzej Wajda reprend un thème douloureux : le déchirement de la Pologne au lendemain de la Seconde Guerre mondiale. Cette œuvre brillante, pleine d'émotion, parfois même de tendresse, aux images d'une beauté insolite, est essentiellement dramatique et tragique.[...] Le titre même du . . .

Justine Salvestroni