Ambiance fratricide chez les Hongrois de Slovaquie

Les dirigeants des deux partis de la minorité magyarophone de Slovaquie - le SMK/MKP et Most-Híd - ont entamé il y a un mois un rapprochement dans la bourgade de Dunajská Streda, au sud-ouest du pays. Les récentes sorties du président du Parlement hongrois László Kövér compliquent fortement le processus.
Le sommet de Dunajská Streda aurait dû poser la première pierre de la réconciliation entre le Parti de la communauté hongroise (SMK/MKP) et Most-Híd, une petite organisation libérale-conservatrice ayant fait scission en 2009. Si l'on en croit le quotidien slovaque Új Szó, le rapprochement des frères ennemis souffre en grande partie de l'immixtion du Fidesz dans leurs affaires internes. En cause, les récentes sorties de László Kövér, président du Parlement hongrois proche de Viktor Orbán, pour qui la création de Most-Híd il y a sept ans serait un acte de "trahison à la patrie". "Most-Híd n'est pas un parti hongrois. Béla Bugár [son fondateur] ne serait qu'un politicien slovaque, qui parle bien hongrois"

Abonnez-vous à Hulala

1€ le premier mois
puis à partir de 
2€50/mois
sans engagement de durée

Ludovic Lepeltier-Kutasi
Ludovic Lepeltier-Kutasi