Le fils de Saul en compétition au festival de Cannes

Le premier film du réalisateur hongrois László Nemes, ancien assistant du grand Béla Tarr, est en compétition à Cannes pour la Palme d’Or.

Synopsis – Octobre 1944, Auschwitz-Birkenau. Saul Ausländer est membre du Sonderkommando, ce groupe de prisonniers juifs isolé du reste du camp et forcé d’assister les nazis dans leur plan d’extermination. Il travaille dans l’un des crématoriums quand il découvre le cadavre d’un garçon dans les traits duquel il reconnaît son fils. Alors que le Sonderkommando prépare une révolte, il décide d’accomplir l’impossible : sauver le corps de l’enfant des flammes et lui offrir une véritable sépulture.

Le film de Miklós Jancsó réalisé en 1965 Szegénylegények sera aussi projeté en marge de la compétition.